.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

jeudi 13 novembre 2014

Dragées



Florence Poing





Les origines de la dragée sont diverses.On en trouvait déjà des traces en Grèce antique, de même qu'à l'époque romaine, vers 170 avant Jésus-Christ.

En France, elle a été inventée en 1220 par un apothicaire de Verdun.


Au Moyen Age, les apothicaires enrobaient de miel certaines épices comme l'anis, le fenouil ou la coriandre, qui étaient vendues comme digestif ou même pour se rafraîchir l'haleine. Un apothicaire verdunois, cherchant un moyen de conserver les amandes, les aurait enrobées de sucre et de miel. Dénommées aussi épices de bouche, elles sont alors utilisées pour soigner les problèmes digestifs, la mauvaise haleine ou encore les problèmes de stérilité.

 Parmi les malades auxquels les sucreries étaient permises, se trouvaient les accouchées, qui distribuaient les dragées à leurs visiteurs. C'est probablement ainsi, lorsque la vente du sucre ne fut plus le privilège des apothicaires, que naquit l'usage de distribuer des dragées aux baptêmes.

Rapidement, la dragée prend une place importante dans la haute société. On la plaçe dans des vases d'or et d'argent appelés drageoirs, qu'on se passe à la fin du repas, le sucre étant considéré comme digestif. 

Présents à la cour de France au XVIe siècle, les Ducs de Lorraine, drageoirs à la ceinture, les distribuent aux courtisans, étendant ainsi la renommée de la dragée dans tout le royaume.

Grâce à la corporation de bateliers de Verdun, la dragée pénètre en Hollande, puis se répand jusqu'à Constantinople et la Russie.

C'est la famille de Médicis qui l'introduit dans les grandes cours d'Europe.

Héritière des apothicaires d'antan, la Maison Braquier, seule usine à s'être relevée après la guerre, fabrique encore aujourd'hui la véritable Dragée de Verdun, dont la fabrication nécessite quatre jours.


Source : www.patrimoinevivantdelafrance.fr










23 commentaires:

  1. coucou Brigitte
    Nous sommes allés plusieurs fois à Verdun je ne n'ai jamais eu l'occasion de visiter la fabrique des dragées !!
    Il va falloir y penser !! Je n'aime que les dragées en chocolat mais quand j'étais jeune j'aimais les p'tites boules argentées!!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme moi ! je ne mangeais que les boules argentées, je n'aime pas les dragées !
      gros bisous et bonne nuit

      Supprimer
  2. Coucou Brigitte,
    Merci beaucoup pour cet histoire que je ne connaissais pas.
    Je suis gourmande comme tu le sais ;) et j'adore les dragées hihi
    Douce journée & gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien Laure. Moi aussi je suis gourmande, mais je n'aime pas les dragées !
      gros bisous et bonne nuit

      Supprimer
  3. coucou
    bon jeudi
    bisousssssssssssssss

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Lilwenna,
    Merci pour l'histoire de la dragée. Il y a quelques points que je ne connaissais pas.
    Quand je suis allée à Verdun en février, notre cousin nous a emmené chez Braquier pour qu'on puisse en acheter. Ce sont les meilleures et on a fait le plein pour distribuer aux enfants.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais alors ! Moi je n'aime pas les dragées, sauf en chocolat !
      bisous et bonne nuit

      Supprimer
  5. Bonjour
    Merci pour cet article très enrichissant sur les origines de la dragées!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Un délicat bonbon que j'adore !! merci beaucoup pour l'historique .
    Bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
  7. rassure toi moi aussi j'ai fait une découverte en apprenant qu'un musée du papier peint existait...à l'étage c'est magnifique mais hélas interdiction de faire des photos...bisou du soir

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ce petit bonbon avec une amande à l'intérieur, maintenant dans les mariages on nous en donne aussi en chocolat mais ce n'est pas du tout la même chose.
    Bonne fin de semaine à toi. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien moi, je ne mange que celles en chocolat !
      bisous et bonne fin de semaine

      Supprimer
  9. Mes préférées sont celles avec du chocolat dedans :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ! Je n'aime pas celles aux amandes

      Supprimer
  10. J'adore la dragée !
    Je ne savais rien sur elle.Merci pour cet exposé bien complet .Je ne sais pas si la dragée de Verdun est celle que l'on achète dans les confiseries.
    Douce soirée, bises Lilwenna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien erato. Je ne sais pas, sans doute pas partout
      bises et bonne nuit

      Supprimer
  11. coucou
    si elle est aux amandes , il vaut mieux ne pas me les laisser sous le nez
    bonne journée
    bisoussssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te les laisse volontiers !
      bisous et bonne soirée

      Supprimer
  12. j'ai surtout aimé le second étage du musée avec tous les superbes papiers peints...Bon week-end

    RépondreSupprimer