.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

jeudi 20 avril 2017

Elections

Je ne sais pas de qui est ce texte, mais cela fait partie de textes ou images humoristiques que je reçois parfois par mail.
En cette période électorale, j'avais envie de le partager, je trouve la fin marrante...et vraie ! De n'importe quel bord, je crois qu'ils sont tous pareils ! Avides de pouvoir et d'argent, mais pas très à l'écoute du "petit peuple"





Le petit Pierre déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 100 euros. Le fermier doit livrer l'âne le lendemain, mais justement le lendemain : 

-" Désolé fiston, mais j'ai une mauvaise nouvelle : l'âne est mort."

-"Bien alors, rendez-moi mon argent."

-" Je ne peux pas faire ça. J'ai déjà tout dépensé..."
 

-" OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne. "

-" Qu'est-ce que tu vas faire avec un âne mort ?"

-" Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola."
 

-" Tu ne peux pas faire tirer un âne mort comme lot !"    
 

-"Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort."

Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser. Il amène donc l'âne au petit Pierre. Un mois plus tard, il revient voir le petit Pierre : 

-" Qu'est devenu mon âne mort ? "

-" Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 500 billets à 2 euros: ça m'a fait... une recette de 1.000 euros !"

-"Et personne ne s'est plaint ? "

-" Seulement le gars qui a gagné. Mais je lui ai rendu ses 2 euros et il n'a pas fait d'histoire !" 


Pierre a vieilli et est devenu ministre des finances de la France. Et pour gagner plus, il s'est toujours entouré d'ânes et continue à entuber tout le monde....!