.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

jeudi 28 septembre 2017

Odeur marine


J'ai brodé avant l'été cet ouvrage, personnages de "la rue du port", dont j'aime beaucoup les modèles 



Pas de cadre cette fois-ci, j'ai juste monté la broderie sur du carton-plume, mis une feutrine bleue à l'arrière
 














et je l'ai posée sur un chevalet (la broderie fait 30cm de haut sur 15cm et est brodée sur une toile murano blanche 12 fils)





                Odeur marine


J'ai dans l'âme une odeur marine.

Odeur de large, odeur de plage, odeur de ports,
De vieux ports goudronneux et saurs où la marée
Délaye lentement l'ombre des grands navires...
Odeur des goémons aux capsules dorées,
Chevelures d'ambre, algues que je sens encor
Glisser, vivantes, sur ma bouche et ma mémoire;

Coquillages gravés au long des promontoires,
Beau souvenir qui sent la mer et le soleil,
Les grands chemins marins et les syrtes profondes;
O les chemins qui ne sont pas toujours pareils
Et qui s'en vont vers l'autre bout du monde !

J'ai dans l'âme, une odeur marine.
Je porte au fond de moi cette odeur de la mer
Comme le souvenir des pays et des rêves
Pour lesquels mon destin n'appareillera plus.
Mon destin, à jamais banal et révolu,
- Ah! l'amarre d'un seul bateau qui tire et vire
Au long du quai désert, sur son anneau de fer !


Roger Dévigne


Carte postale "sur le quai" (rue du port)


        
            
                                                 Bonne journée !





lundi 25 septembre 2017

Girafes



Un marque-page envoyé par NICOLE(cheznous62)




Merci Nicole !



      Berceuse des girafes

Dans l'ombre, dormez girafons...
Le soleil brûle la savane

Et le chemin des caravanes
Et les herbes aux creux profonds;
Dormez, girafes, girafons
En rêvant d'eau fraîche et de brise
Et de feuilles que le vent frise...

Garçons et filles girafons,
Aux légères prunelles brunes,
Quand vous aurez, chacun, chacune,
Un cou plus haut que le plafond,
Petits carafons girafons,
Lorsque joueront les balafons,
Vous irez boire dans la lune.

Pierre Gamarra









vendredi 22 septembre 2017

Automne








   Trois feuilles mortes


Ce matin devant ma porte,
J'ai trouvé trois feuilles mortes.


La première aux tons de sang
M'a dit bonjour en passant
Puis au vent s'en est allée.


La seconde dans l'allée,
Au creux d'une flaque d'eau
A sombré comme un bateau.


J'ai conservé dans ma chambre
La troisième couleur d'ambre.


Quand l'hiver sera venu,
Quand les arbres seront nus,
Cette feuille desséchée,
Contre le mur accrochée
Me parlera des beaux jours
Dont j'attends le gai retour.



Raymond Richard




















lundi 18 septembre 2017

Coquelicots

 
Coucou ! Je suis partie en juin sur une note fleurie, je vous retrouve avec d'autres fleurs d'été, bien que ce soit bientôt l'automne, et que le temps de septembre soit bien maussade !

Deux marque-pages de coquelicots envoyés par LAURE et ERATO


Laure



erato



Merci à vous deux !



         La fée des coquelicots

Le blé trop vert croît et grandit
Et dans le ciel chante l'alouette,
En robe de rouge organdi,
Sans me lasser, je me tiens prête.

Le blé jaune est mûr à présent,

En gerbes il faut le moissonner;
Pour chasser les oiseaux des champs,
J'entends un jeune enfant crier.

Maintenant, la moisson est faite,
Le champ de blé est nu et vide;
Mais, moi, je me tiens toujours prête,
Dans ma robe rouge splendide.

Cicely Mary Barker (le jardin féerique)





C.M.Barker