.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

lundi 24 juin 2013

Pilulier couture







 Après ma broderie fraises d'hier, pour rester dans le même genre de thème, voici un pilulier de couture qui appartenait à ma maman





  La petite couturière (extrait)


... La voilà donc tirant son fil,
Assise devant la croisée !
Délicieuse de profil,
La voilà donc tirant son fil.
Aux rayons d'un soleil d'avril
La vitre miroite irisée.
La voilà donc tirant son fil,
Assise devant la croisée.

Ses doigts rompus aux longs fuseaux
Coudraient une journée entière.
Ils sont vifs comme des oiseaux
Ses doigts rompus aux longs fuseaux.
Comme ils manoeuvrent les ciseaux
Qui pendent sur sa devantière !
Ses doigts rompus aux longs fuseaux
Coudraient une journée entière.

Elle sait couper un gilet
Dans une vieille redingote,
Et ravauder un mantelet;
Elle sait couper un gilet.
Pour la boutonnière et l'ourlet,
Que de tailleurs elle dégote !
Elle sait couper un gilet
Dans une vieille redingote !

Elle coud du vieux et du neuf,
Elle repasse et rapiécette,
Draps de coton et draps d'Elbeuf,
Elle coud du vieux et du neuf.
Comme elle fait courir son oeuf
De bois peint dans une chaussette !
Elle coud du vieux et du neuf,
Elle repasse et rapiécette ! ....


Maurice Rollinat (poète français 1846-1903)











27 commentaires:

  1. coucou Brigitte
    Il est extrêmement fin ce pilulier et très joli !
    et j'imagine bien en lisant le poème la brodeuse devant sa fenêtre !!! elle ressemble à ma grand mère !!! c'était sa place favorite !!!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Mitou. Contente de t'avoir rappelé des souvenirs !
      gros bisous et bonne journée

      Supprimer
  2. coucou
    il me plait et me rappelle de doux souvenir , ma grand mère était couturière
    bonne semaine
    bisousssssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors je suis ravie de t'avoir fait te rappeler ta grand-mère !
      bisous et bonne semaine

      Supprimer
  3. Super génial ce pilulier, bon lundi, bizzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  4. Très joli ce pilulier et en plus un objet cher à ton coeur
    Merci pour ce beau partage Brigitte
    Gros bisous & bon après midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien Laure ! J'y tiens particulièrement à celui-là !
      gros bisous et bonne soirée

      Supprimer
  5. mes orchidées sont toujours à la même place derrière les fenêtres rideaux tirés...les plus vieilles datent d'avant la venue de mère en 2000...j'ai oublié les dates exactes...bonne semaine mon amie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elles doivent vraiment bien s'y plaire pour fleurir si longtemps !
      bisous et bonne semaine Marylou

      Supprimer
  6. De Rollinat, je crois que je ne connaissais que La Biche...
    Ce poème est très beau, merci pour cette découverte.

    Ton pilulier me plaît beaucoup. Que de souvenirs !

    Bisous et douce soirée.

    RépondreSupprimer
  7. Qu'il est beau ! Il est grand combien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il mesure 5,5cm de long sur 1,5 cm de haut

      Supprimer
  8. Le pilulier est original.J'aime beaucoup la poésie qui est très expressive, elle me fait penser à un tableau. Belle soirée, bises Lilwenna

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Lilwenna ! Comme ce pilulier est tres joli !!! Belle journee et bises

    RépondreSupprimer
  10. coucou
    bon mardi
    bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
  11. Ravissant ce petit pilulier, et j'aime aussi le poème de Maurice Rollinat.
    Bel après-midi ! Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Lilwenna,
    original ce joli pilulier !!
    Ce poème me fait penser à ma maman, d'un rien elle savait à la main ou à la machine confectionner des merveilles et rapiécer les "bleus de travail" de mon père qui duraient pendant des années ..
    Je me souviens qu'elle raccommodait ses bas de coton, le dessous de pied n'était que reprises successives et formaient à la fin une semelle unie dont on ne voyait pas les raccords ... quel ouvrage !!!
    .. c'était çà être économe me disait-elle !!
    Elle était excellent couturière, don dont je n'ai pas hérité hélas mais je sais recoudre un bouton (lol) !!
    Merci de ce voyage d'antan mon amie !!
    Bisous du soir !
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente de t'avoir rappelé ta maman. La mienne aussi était excellente couturière, elle se faisait des robes, jupes, chemisiers, et à moi aussi, et elle me faisait plein d'habits pour mes poupées ! On avait des cours de couture à l'école, et j'ai fait plusieurs jupes avec son aide quand j'étais jeune, mais ce n'est pas ma tasse de thé ! Je préférais broder ou tricoter !
      bisous et bonne soirée Nicole

      Supprimer
  13. Ce pillulier est super mignon, beau souvenir que tu as gardé de ta maman, gros bisous, Syssy

    RépondreSupprimer
  14. Oui c'est ancien pilulier sont superbes :) Merci Lil. Bonne soirée Bisous Mary

    RépondreSupprimer