.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

jeudi 6 juin 2013

Marque-page éléphants







Parmi les nombreux marque-pages que je reçois de CHARMILLE, il y avait celui-ci représentant deux éléphants d'Afrique


Eléphants du Botswana. Photo Théo Allofs


Merci Charmille




                                Le cimetière des éléphants


Autrefois, le peuple des éléphants vivait au bord de la rivière Sankourou. Il avait pour roi puissant et sage Khoro. Un jour, le petit tisserin (oiseau) se posa sur la défense de Khoro et lui raconta, tout effrayé : 

-"Hélas, puissant Khoro ! C'est terrible ! Une foule d'êtres noirs à deux pattes est arrivée dans notre pays. Ils possèdent de drôles d'objets qui tuent. Ils s'étendent partout et dévastent tout sur leur passage."

Khoro sourit :

-"Je connais ces êtres. Ce sont les hommes. Ils sont petits et ne sont pas très forts. Leurs armes ne peuvent pas transpercer l'épaisse peau des éléphants."

Cependant, peu de temps après, Khoro cessa de sourire. Les hommes noirs n'étaient pas très grands, ni très forts, mais ils étaient nombreux. Certes, leurs armes ne pouvaient transpercer l'épaisse peau des éléphants. Toutefois, une flèche bien lancée pouvait tuer un éléphant si elle le frappait à l'oeil. 
Les hommes brûlaient les forêts pour en faire des champs. En outre, une terrible sécheresse éprouvait le pays. Les éléphants se trouvèrent aux abois. Ils mouraient de faim et par les armes des hommes noirs. C'est alors que le puissant roi des éléphants rassembla ses sujets et leur dit :

-"Cette terre n'est plus bénie des Dieux. La famine et les hommes noirs nous font souffrir. Nous devons partir d'ici. Nous irons vers le soleil couchant. Notre route sera droite, comme l'était jusqu'à présent notre vie. Nous passerons sur tout ce qui se trouvera sur notre chemin, que ce soient les marécages ou les hommes noirs. Nous sommes peut-être un petit peuple, mais chacun de nous est plus fort que dix fois dix singes. Nous atteindrons notre but. Il n'en reste pas moins que ce pays a toujours été notre terre. Aussi nous y reviendrons quelques jours chaque année, le premier mois qui suit la saison des pluies. Ainsi, nos enfants la connaîtront, les vieux et les malades pourront y vivre leurs derniers instants."

Ainsi parla le puissant Khoro, et il en fut comme il l'avait dit. Le passage des éléphants ressembla à celui d'une tornade. Les arbres furent arrachés, les champs piétinés, les villages détruits. Beaucoup d'hommes périrent. La force des éléphants était effrayante.

Cela s'est passé il y a longtemps, très longtemps, mais chaque année, les éléphants continuent à emprunter le même chemin pour montrer leur ancienne patrie à leurs petits, et pour que les vieux puissent y mourir. Depuis ce temps, on ne trouve plus de cadavres d'éléphants dans la forêt, car ceux-ci vont mourir sur les bords de la rivière Sankourou. Là se trouve leur cimetière bien que personne ne sache l'endroit exact.


Contes africains.com













18 commentaires:

  1. coucou Brigitte
    Une bonne musique d'ambiance de la savane pour mettre en valeur ce beau marque page !!!
    j'ai presque l'impression de voir mes éléphants avancés !!!! MDRRRRRRRR
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente que ça te plaise Mitou !
      gros bisous et bonne journée

      Supprimer
  2. c'est un très bon article , j'aime tous les animaux , alors il m'a beaucoup plu
    bonne ournée
    bisoussss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci cerise. J'ai mis ta créa hier pour ma broderie cerises
      bisous et bonne journée

      Supprimer
  3. Coucou
    Bel article! avec la musique adéquate, comme d'hab!
    J'lavais presque oublié celui-là..... ;)
    Belle journée ma chère
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est que tu me gâtes ! j'en ai encore plein à mettre, et je n'ai pas mis tous les piluliers non plus !
      Gros bisous et bonne journée, et encore merci !

      Supprimer
  4. superbes couleurs ce marque-pages
    bonne journée
    bisous

    RépondreSupprimer
  5. Il est très joli ainsi que ses couleurs
    Bravo pour tes billets, tu trouves toujours le texte la chanson et les gifs qui vont bien
    Gros bisous Brigitte & douce soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, beaucoup Laure !
      les couleurs me plaisent aussi !
      gros bisous et bonne soirée, je m'en vais faire des petites croix !

      Supprimer
  6. Très joli marque pages.Le conte est très beau et met une fois de plus l'accent sur la sagesse des animaux et la cruauté et bêtise des hommes. C'est bien triste!
    Mon ordi est toujours en panne , le virus est coriace!!
    Douce soirée, bises Lilowenna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les animaux sont souvent plus intelligents que les hommes !
      Pas de chance pour ton ordi.Il va falloir un remède de cheval ! heureusement que tu en trouves un autre à squatter !
      bises et bonne soirée erato

      Supprimer
  7. Ton marque-page et ton histoire plairaient à Bénissa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sur ! J'ai pensé à elle en faisant cet article, mais je ne pense pas qu'elle le verra.

      Supprimer
  8. bravo pour ce beau marque page,le coucher de soleil est superbe,et tu arrives toujours à mettre une musique approprié à ton sujet c'est génial , bisous et bonne nuit,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup syssy. Bisous et bonne nuit

      Supprimer
  9. Merci pour ce tres beau conte ! Belle semaine a toi ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Michaela
      bises et belle semaine à toi

      Supprimer