.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

vendredi 26 juillet 2013

Roses trémières









Sarah Notebaert Bassigny



                       L'église


J'errais. Que de charmantes choses !
Il avait plu; j'étais crotté;
Mais puisque j'ai vu tant de roses,
Je dois dire la vérité.

J'arrivai tout près d'une église,
De la verte église au bon Dieu,
Où qui voyage sans valise
Ecoute chanter l'oiseau bleu.

C'était l'église en fleurs, bâtie
Sans pierre, au fond du bois mouvant,
Par l'aubépine et par l'ortie
Avec des feuilles et du vent.

Le porche était fait de deux branches,
D'une broussaille et d'un buisson;
La voussure, toute en pervenches,
Etait signée : avril, maçon.

Dans cette vive architecture,
Ravissante aux yeux attendris,
On sentait l'art de la nature;
On comprenait que la perdrix,

Que l'alouette et que la grive
Avaient donné de bons avis
Sur la courbure de l'ogive, 
Et que Dieu les avait suivis.



Une haute rose trémière
Dressait sur le toit de chardons
Ses cloches pleines de lumière
Où carillonnaient les bourdons.

Cette flèche gardait l'entrée;
Derrière on voyait s'ébaucher
Une digitale pourprée,
Le clocheton près du clocher. 

Seul sous une pierre, un cloporte
Songeait, comme Jean à Pathmos;
Un lys s'ouvrait près de la porte
Et tenait les fonds baptismaux.

Au centre où la mousse s'amasse,
L'autel, un caillou, rayonnait,
Lamé d'argent par la limace
Et brodé d'or par le genêt...

...En regardant par la croisée,
Ô joie ! On sentait là quelqu'un.
L'eau bénite était en rosée,

Et l'encens était en parfum.

Les rayons à leur arrivée,
Et les gais zéphyres querelleurs,
Allaient de travée en travée
Baiser le front penché des fleurs.

Toute la nef, d'aube baignée,
Palpitait d'extase et d'émoi.
- Ami, me dit une araignée,
La grande rosace est de moi.


Victor Hugo











29 commentaires:

  1. coucou Brigitte
    J'adore ces fleurs qui me rappellent nos vacances à l'île de Ré !! mais elles ne veulent pas pousser chez moi !!!! peut être pas assez de sable où alors il leur manque l'air marin !!!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça doit être ça, l'air marin !
      gros bisous et bonne journée

      Supprimer
  2. Bonjour Lilwenna
    Quel magnifique poème! J'adore Victor Hugo.

    Et pourtant le petit coeur et le paillon qui se promènent m'ont distraite pendant ma lecture. C'est mignon.
    J'aime beaucoup les roses trémières.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi j'adore Victor Hugo !
      Ah tu es la 1ère à les voir ! ça fait quelques jours qu'ils sont là !
      bisous et bonne journée

      Supprimer
  3. Excuse-moi, c'est le papillon et non le paillon. Erreur.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. coucou
    une fleur que j'adore , elle me fait penser à l'ile de ré
    bon vendredi
    bisousssssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais été à l'ile de ré, mais il doit y en avoir beaucoup, tu es la 2e à m'en parler
      bisous et bon vendredi

      Supprimer
  5. J'aurais bien voulu connaitre cette charmante église habillée par la nature ... comme Victor Hugo savait exprimer les choses, je suis toujours admirative devant ses textes !!
    J'aime les roses trémières mais chez nous trop de vent pour leur belle tenue !!
    Mes bises Lilwenna bien à la fraîche après notre marché de ce matin !
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle doit être surement très belle ! Moi aussi j'aime beaucoup ce qu'écrit Victor Hugo
      ici les températures ont perdu quelques degrés pour revenir à la normale, ce qui me va très bien !
      bisous et bonne soirée

      Supprimer
  6. encore un bel article...bravo...chaud chaud dur dur à supporter...douleurs partout...bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Marylou !
      ici on a perdu quelques degrés, et je supporte beaucoup mieux, mais je vois que dans l'est c'est toujours très très chaud ! Je comprends que tu ne sois pas bien !
      bisous et bon week-end

      Supprimer
  7. Tu en as chez toi ? J'ai des graines depuis quelques années mais je ne les ai jamais semées. Qui sait si elles sont encore bonnes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non, je n'en n'ai pas. Tu peux toujours essayer de les semer, tu verras bien si ça pousse

      Supprimer
  8. Très beau marque-page et très beau poème de Victor Hugo.
    Bon week-end ! Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Très belle musique également ! merci Lilwenna ! je te souhaite une belle journée.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci marie poupée
      Je te souhaite un bon dimanche. Je vais voir le défilé des fêtes de Cornouaille, je penserai à toi !
      Bisous

      Supprimer
  10. C'est un beau texte.
    merci de tes visites Lilwenna et amicalement.

    RépondreSupprimer
  11. Ma préférée parmi les "roses"
    Joli texte

    RépondreSupprimer
  12. 38° avec des pics à 40° c'est trop chaud et toujours pas d'orage...bonne soirée malgré tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh lala quelle horreur ! Tu ne dois pas être bien !
      Bon dimanche un peu moins chaud j'espère !

      Supprimer
  13. J'ai semé des graines mais elles n'ont rien donné :(
    38° chez nous et un vent de folie il fait très très chaud !
    Gros bisous & douce nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 38° quelle horreur ! Chez moi ça a baissé, 23-24° ce qui me convient tout à fait, je suis mieux comme ça qu'à 28-30 !
      gros bisous et bonnes vacances

      Supprimer
  14. mon orchidée de la même teinte est en train de perdre ses fleurs...en général je n'ai rien contre la chaleur, mais lorsqu'il fait 30° dans l'appartement durant la nuit que la pluie de 3h du matin ne dure pas une minute tant est si bien que sous les arbres le sol reste sec, que je ne peux pas dormir...alors là, je ne suis pas bien...vivement qu'un orage vienne sur la ville...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te comprends, c'est trop chaud, moi je ne supporte pas. Heureusement, il fait moins chaud chez moi ces derniers jours

      Supprimer
  15. Bonjour,
    Je sais que le hasard n'existe pas...
    Je viens de trouver ce magnifique poème de Victor Hugo sur votre blog et vous en remercie !
    Il correspond tout à fait à ce que je ressens... MERCI
    Pascale, la Fée DéCabossée un peu Re-Cabossée

    RépondreSupprimer