.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

mardi 20 octobre 2015

Alfons Mucha


DANIELLE m'envoie régulièrement des marque-pages. Parmi eux, un marque-page du peintre Mucha. J'aime beaucoup ses peintures de femmes



Et j'y joins deux autres marque-pages de Mucha, que ma fille m'avait ramenés du Museum Mucha de Prague, déjà publiés dans mon ancien blog en 2011.





























Je retranscris ici le texte publié à l'époque.

 Alfons Maria Mucha (1860-1939) est un peintre tchèque, connu pour son rôle prédominant dans la création de l'Art Nouveau Français.


Après avoir terminé ses études secondaires à Brno, il décide de passer les examens d'entrée à l'académie des arts plastiques de Prague, mais en vain. Le jeune Mucha ne se laisse pas décourager et part pour Vienne. Il peint des décors au Ringtheater. Lorsqu'un incendie détruit le bâtiment, le jeune peintre se retrouve sans travail.
Le comte Karl Khuen, pour lequel Mucha avait décoré le château, est impressionné par les oeuvres et le talent du jeune peintre, et décide de payer ses études. Alfons Mucha part d'abord à Munich, puis à Paris.
 
Il deviendra célèbre en 1894, lorsqu'il prend la commande de création d'un poster pour la comédienne la plus célèbre de l'époque, Sarah Bernhardt, pour la pièce Gismonda. Le "style Mucha" est né.


 Le succès de ce premier poster aboutit à un contrat entre Bernhardt et Mucha, et les années suivantes, ses travaux pour elle et pour les autres comprenaient des costumes et des décorations scéniques, des projets pour les magazines, des pochettes de livres, des bijoux, des meubles et de nombreux posters.

Alfons Mucha retourna en Tchécoslovaquie en 1910, se tourna dans ses affiches vers le folklore slave et consacra le reste de sa vie à la création d'une série épique de vingt tableaux sur l'histoire des Slaves, l'épopée slave.





En 1939, après l'occupation de la Tchécoslovaquie par les Allemands, Mucha fait partie des premiers arrêtés par la gestapo. On lui permet ensuite de rentrer chez lui, mais son état de santé se détériore vite et il meurt à Prague le 14 juillet 1939. Il est enterré au cimetière de Vysehrad.
 
Source Mucha Museum
 
  Le musée Mucha de Prague
 
Le musée Mucha, premier musée au monde consacré à la vie et à l'oeuvre d'Alfons Mucha, est situé au Palais Kaunic, dans le centre historique de Prague.


Le choix de quelques cents oeuvres - peintures à l'huile, pastels, statues, photographies et objets personnels - offre un aperçu unique au monde du célèbre peintre.
Un grand nombre des oeuvres parisiennes de Mucha qui ont fait son immense succès populaire sont rassemblées ici. On retrouvera avec plaisir ses longues figures féminines rêveuses et évanescentes, drapées dans des voilages fluides et vaporeux.
 
La deuxième partie du musée invite à découvrir l'autre facette de l'artiste. Longtemps exilé, Alfons Mucha est aussi un patriote convaincu, défenseur du peuple slave, pour lequel il créera le restant de sa vie.




 Il a même peint une femme bretonne !

 

Merci Danielle !











 

11 commentaires:

  1. Coucou Brigitte
    Un article super détaillé et de très jolis marque page !
    gros bisous et bonne semaine
    MITOU

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Interessant le travail de ce peintre
    Les marque-pages sont très beaux
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Lilwenna
    Un style de peinture que j'aime

    RépondreSupprimer
  4. c'est amusant, si je peux dire (!), car je ne me souvenais pas de ce nom, Mucha; et pour cause, j'avais surtout vu le nom de Sarah Bernhardt. maintenant, je connaîtrai ce peintre,et l'origine de cette silhouette Belle-époque, tout à fait ma silhouette ^-^. pfffffffff je plaisante. les autres marque-pages sont aussi beaux, ils me redonnent l'envie de connaître un peu cette ville de Prague. la Bretonne est élégante, et ouf! n'a pas la coiffe de la Bigoudène.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou
    Ces marque- pages sont vraiment très beaux. Je ne connaissais pas ce peintre, pourtant j'avais déjà vu des reproductions de certaines de ses œuvres . Merci pour toutes ces explications. Bel article!
    Belle fin de journée Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Très joli, merci pour ce beau billet détaillé Brigitte
    Douce soirée & gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Les femmes sont très bien mise en valeur dans les toiles de ce peintre.
    Douce soirée à toi. Bisous du mardi

    RépondreSupprimer
  8. Un billet très intéressant et complet, les marque pages sont très beaux.
    Une oeuvre variée et très belle .
    Douce soirée, bises Lilwenna

    RépondreSupprimer
  9. J'approuve totalement ton enthousiasme pour ce peintre Lilwenna dont je connaissais certaines œuvres mais sans vraiment les voir comme l'on dit, c'est fait grâce à toi ... ces marque pages et exposé !
    Bisous pour une belle fin de mercredi par chez toi , dans le Nord c'est la pluie !
    Nicole

    RépondreSupprimer
  10. Merci Lilwenna de me faire connaître ce peintre , ces toiles sont vraiment très belles ! tu as une belle collection de marque pages !
    Bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
  11. J'aime aussi beaucoup... je dois dire que je me souvenais de ces tableaux mais pas du nom du peintre. Oups... j'ai honte.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer