.



Bienvenue chez moi.
Je vous y montre mes collections diverses, et les poésies et contes que j'aime.
N'hésitez pas à me laisser vos commentaires.
Vous pourrez voir mes collections et broderies déjà publiées sur mon ancien blog ICI

mardi 1 octobre 2013

Château de Combourg







Lors de mon séjour à Saint-Malo cet été, je suis allée visiter le château de Combourg.
Je me suis fabriquée un marque-page avec le prospectus de visite, que j'ai imprimé sur du papier photos, et je vous montre quelques-unes de mes photos





Combourg, est une commune d'Ille-et-Villaine, en Bretagne. Elle doit son surnom de «berceau du romantisme» à l'écrivain François-René de Chateaubriand, né à St Malo en 1768, qui y a passé une partie de son enfance, au château de Combourg.



Puissante forteresse médiévale, aux épaisses murailles flanquée de 4 tours massives, construite au XIIe, aux abords du lac tranquille,


vue sur le lac depuis le château


agrandie aux 14e et 15e siècles, restaurée au 19e, elle appartint entre autres à la famille Du Guesclin, puis depuis 1761, au comte de Chateaubriand, père de François-René. Elle appartient toujours aux descendants de l'auteur




Dans ses «mémoires d'outre-tombe», l'écrivain évoque les souvenirs de sa jeunesse passée à Combourg. Les passages entre guillemets de cet article sont extraits de ce livre.






D'humeur taciturne, son père vivait très retiré, se promenant des heures durant sans que personne n'ose ouvrir la bouche. Il n'était pas tendre avec ses enfants. Malade et déprimée, la comtesse, qui aurait préféré vivre en société dans sa maison de St Malo, ne s'occupait de ses enfants que de très loin. François-René et sa sœur Lucile, très proches, étaient livrés à eux-même, dans l'ennui et dans le rêve. Autour d'un château désert et lugubre, bois et landes portaient à la tristesse.

parc vu du château


La tour du chat, où l'écrivain avait sa chambre, était hantée.

la tour du chat


"Les gens étaient persuadés qu'un certain comte de Combourg, à jambe de bois, mort depuis trois siècles, apparaissait à certaines époques, et qu'on l'avait rencontré dans le grand escalier de la tourelle; sa jambe de bois se promenait aussi quelquefois seule avec un chat noir"
L'enfant guettait anxieusement l'apparition du fantôme ou le bruit de la jambe de bois dans les couloirs. Le vol des chouettes et le vent ébranlant portes et couloirs faisaient frissonner de peur l'enfant.

la tour du chat



Dans ce château s'est nourrie l'âme de celui qui allait ouvrir la voie au romantisme français.

"C'est dans les bois de Combourg que je suis devenu ce que je suis, que j'ai commencé à sentir la première atteinte de cet ennui que j'ai traîné toute ma vie, de cette tristesse qui a fait mon tourment et ma félicité..."


"...Si mes ouvrages me survivent, si je dois laisser un nom, peut-être un jour, guidé par ces mémoires, quelque voyageur viendra visiter les lieux que j'ai peint.»




"Lucille aimait à faire seule, vers le soir, quelque lecture pieuse : son oratoire de prédilection était l'embranchement de deux routes champêtres, marqué par une croix de pierre et par un peuplier dont le long style s'élevait dans le ciel comme un pinceau. Ma dévote mère toute charmée, disait que sa fille lui représentait une chrétienne de la primitive Eglise, priant à ses stations appelées Laures."

la croix de Lucile







Le château étant privé et habité par la famille, la visite de l'intérieur se fait avec un guide et les photos sont interdites. Aussi, je vous montre deux pièces sur des cartes postales.

Le grand salon


La salle des souvenirs

Dans cette salle, on trouve le mobilier de la rue du bac, à Paris, où Chateaubriand s’éteignit le 4 juillet 1848 : le lit et la table de travail de Chateaubriand, et son écritoire, certaines lettres et autres objets.




Chateaubriand est enterré à Saint-Malo, face à la mer, selon son vœu, sur le rocher du Grand Bé auquel on accède à pied à marée basse.


Le Grand Bé (à droite). Malheureusement, je n'ai pas pu y aller à marée basse !


tombe de Chateaubriand sur le Grand Bé photo wikipédia









26 commentaires:

  1. coucou Brigitte
    Je l'ai visité il y a bien longtemps du temps où j'habitais Rennes !!! lol
    c'est bien de me le rappeler !! et avec l'histoire de la famille c'est encore mieux !!
    Une autre visite s'impose !!!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente que ça te plaise Mitou !
      gros bisous et bonne journée

      Supprimer
  2. Coucou Brigitte,
    Tes photos sont sublimes et bravo pour ton marque page ♥
    Belle journée & gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci laure !
      gros bisous et bonne journée

      Supprimer
  3. Bonjour Lilwenna,
    J'adore Chateaubriand. Inutile de te dire que j'ai dévoré ton article.
    Les pauvres gamins n'ont pas eu une enfance facile dis-donc. Le peur au ventre toutes les nuits, le père taciturne, etc ... ça ne m'étonne plus qu'il ait écrit les mémoires d'Outre-Tombe.
    Merci pour les jolies photos. Je ne savais pas qu'il avait des descendants qui vivaient dans ce château.
    Le grand salon me fait penser à une pièce de la maison de l'Infante à St Jean de Luz: mêmes poutres peintes, une grosse cheminée, etc ...
    Merci pour ce partage.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien, contente que ça te plaise Francine. Je suis en train de relire les mémoires d'Outre-tombe. J'aime beaucoup la façon dont il écrit.
      Et d'après les explications du guide, le père en rajoutait encore pour lui faire peur ou le punir ! Pour le rendre plus fort !
      bisous et bonne journée

      Supprimer
  4. coucou
    j'aimais beaucoup chateaubriand , je l'ai étudié et vraiment il m'emballait
    bonne journée
    bisoussssssssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je relis ses mémoires, car ça datait aussi de l'école, et j'aime beaucoup
      bisous et bonne journée

      Supprimer
  5. Coucou Lilwenna
    Merci pour ce partage... très intéressant. Je ne connaissais pas l'histoire de Chateaubriand, alors, j'ai été me renseigner un peu plus sur son histoire.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien Charmille. Par contre, je ne savais pas qu'il avait aussi été homme politique.
      gros bisous et bon courage pour le boulot

      Supprimer
  6. un arbre magnifique! tu as bien raison de fabriquer ton marque-page, il est impeccable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Danielle ! Je n'en n'ai pas trouvé du tout dans la région, sauf au Mt st Michel ! Alors je suis contente de celui-ci !

      Supprimer
  7. Souvenirs scolaires pour les oeuvres de Chateaubriand mais j' ignorais son vécu pas toujours facile d'où ses œuvres prenantes.. comme quoi, mes lacunes sont comblées en vieillissant (lol) : merci Lilwenna pour ce superbe exposé !

    Douce soirée à toi avec mes bises sous le soleil du Nord !
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. de rien Nicole, on apprend à tout âge ! il n'a pas toujours eu une vie facile ensuite non plus, mais ce n'était pas le sujet ici puisque je parlais de Combourg. (J'ai regardé aussi un film sur la vie de Chateaubriand paru en 2010 avec Frédéric Diefenthal, aussi j'ai appris plein de choses, je ne savais pas tout ça !)
      bisous et bonne soirée. Chez moi c'est l'automne avec pluie et vent !

      Supprimer
  8. Magnifique ton article, moi aussi j'ai appris plein de choses sur cet écrivain de talent.
    Bon mois d'octobre à toi ! Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Un reportage magnifique avec de superbes photos. J'ai toujours désiré aller à Combourg, peut-être! Ce n'est pas évident de vivre dans l'ennui toute sa vie. J'aurais fait des cauchemars dans sa tour du chat !
    Ton marque page est très joli, tu aurais pu an faire un avec ta première photo qui est superbe.
    Douce soirée, bises Lilwenna

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ça te plaise erato. Tu y viendras peut-être un jour !
      moi aussi j'aurais eu peur, d'autant qu'il était isolé dans sa chambre tout seul en haut de la tour !
      ah c'est vrai je n'y avais pas pensé, j'essaierai peut-être !
      Merci !
      bises et bonne nuit

      Supprimer
  10. Bonjour Lilwenna,
    Si tu veux voir les détails du bateau, tu tapes le nom sur internet et tu devrais trouver c'est "www.défense.gouv.fr/marine". Normalement tu devrais l'avoir avec ça.
    Oui, il est très impressionnant. On est tout petit à côté.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais aller voir. Merci Francine
      bisous et bonne journée

      Supprimer
  11. Quel beau château, merci pour ce super reportage Brigitte, belle journée! ici encore du soleil mais le matin il fait froid! bisous, Syssy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Syssy. Soleil aujourd'hui après la pluie et les orages d'hier. Mais les températures sont bien agréables!
      bisous

      Supprimer
  12. 20/20 pour tout cela.... ! très bonne soirée...veux aussi voir la Bretagne

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique article et musique bien agréable

    RépondreSupprimer